recherche d'album par mots cles
Resultats de la recherche
Mohamed Abozekri

Longuement mûri, le Karkadé virtuose du luthiste Mohamed Abozekry prend à contre-pied son quintet HeeJaz. Un album où les rythmes populaires électrisent ses références tarab, le temps d’un retour à l’Egypte de son adolescence.

Yasamin Shah Hosseini

Avec Gâhân de l’oudiste Yasamin Shah Hosseini, le label Kherad Art House nous emmène dans l’intimité de la jeune génération iranienne, bien loin des références classiques persanes. Coup de projecteur sur une identité musicale en reconstruction.

Moussu T e lei Jovents

Le quintette marseillais publie un septième album studio orienté résolument vers le rock, mais profondément imprégné par les traditions occitane et provençale.

Prabhu Edouard

Le Franco-Indien sollicité par tant d’artistes aux genres multiples publie enfin son premier album, une petite merveille de musiques indiennes et universelles.

Pashang Kamkar

Près de trente années après son album instrumental culte, le santouriste revient avec un double CD somptueux. Un exercice d’équilibriste entre rupture et flash-back.

Erdal Erzincan

Retrouvailles avec le style pétillant d’Erdal Erzincan. Le luthiste d’Erzurum renouant avec l’album instrumental solo, son format de prédilection, signe un disque passionnant et novateur, placé sous le signe des danses collectives halk.

Sainkho Namtchylak

L’aventureuse vocaliste touvaine Sainkho Namtchylak s’est alliée aux musiciens du groupe touarègue Tinariwen pour une création musicale située au carrefour de deux cultures nomades fort éloignées, délivrant ainsi une forme de spiritualité migratoire et un blues chamanique.

Konono N°1

Derby entre les Congolais de Konono N°1 et Batida, DJ luso-angolais d’électro afro-portugaise. Pour ce match à l’extérieur, le « junkyard orchestra » de Kinshasa déjoue les pronostics et s’envole vers les dancefloors.

Kreiz Breizh Akademi

Pour le 5ed Round de l’inaltérable Kreiz Breizh Akademi, les chants à réponses de Basse Bretagne swinguent élégamment avec des cordes frottées aux fragrances moyen-orientales.

Mahmoud Ahmed

Après Almaz (1973), Mahmoud Ahmed embarque à nouveau pour les aventures de l’Ibex Band. Enregistré à l’âge d’or de l’éthio-pop, ce mariage inclassable surprend par ses effets hypnotiques.