recherche d'album par mots cles
Resultats de la recherche
Prabhu Edouard

Le Franco-Indien sollicité par tant d’artistes aux genres multiples publie enfin son premier album, une petite merveille de musiques indiennes et universelles.

Pashang Kamkar

Près de trente années après son album instrumental culte, le santouriste revient avec un double CD somptueux. Un exercice d’équilibriste entre rupture et flash-back.

Ali Reza Ghorbani

A nouveau réuni avec le compositeur Mahyar Alizadeh, le cantateur téhéranais renoue avec les atmosphères de bandes originales grandiloquentes du fameux Harigh-e Khazan (Barbad Music, 2012).

Erdal Erzincan

Retrouvailles avec le style pétillant d’Erdal Erzincan. Le luthiste d’Erzurum renouant avec l’album instrumental solo, son format de prédilection, signe un disque passionnant et novateur, placé sous le signe des danses collectives halk.

Sainkho Namtchylak

L’aventureuse vocaliste touvaine Sainkho Namtchylak s’est alliée aux musiciens du groupe touarègue Tinariwen pour une création musicale située au carrefour de deux cultures nomades fort éloignées, délivrant ainsi une forme de spiritualité migratoire et un blues chamanique.

Konono N°1

Derby entre les Congolais de Konono N°1 et Batida, DJ luso-angolais d’électro afro-portugaise. Pour ce match à l’extérieur, le « junkyard orchestra » de Kinshasa déjoue les pronostics et s’envole vers les dancefloors.

Ensemble The Sinawi

Dans ce premier enregistrement consacré au sinawi coréen, l’ensemble The Sinawi fait évoluer le genre hors de son enracinement chamanique pour nous livrer une musique d’improvisation savante et exigeante.

Kreiz Breizh Akademi

Pour le 5ed Round de l’inaltérable Kreiz Breizh Akademi, les chants à réponses de Basse Bretagne swinguent élégamment avec des cordes frottées aux fragrances moyen-orientales.

Mısırlı Ahmet

Mısırlı Ahmet est un virtuose turc de la derbouka qui s’est notoirement perfectionné en Egypte. Son album est à l’image du personnage : iconoclaste, imprévisible et décalé.

Mahmoud Ahmed

Après Almaz (1973), Mahmoud Ahmed embarque à nouveau pour les aventures de l’Ibex Band. Enregistré à l’âge d’or de l’éthio-pop, ce mariage inclassable surprend par ses effets hypnotiques.