Mots clés

contenu relatif
disques

Dans son restaurant-galerie grenoblois Le Karkadé, le tenancier Mahmoud Bayoumy entretient la saudade des Egyptiens expatriés, à commencer par le luthiste Mohamed Tarek Abozekry. L’établissement  tient d’ailleurs son nom du thé d'...

Lire la suite
disques

« Les rythmes sont issus des ténèbres, des ténèbres que je me suis efforcé d'illuminer à ma façon… » La personnalité d’Ahmet Yıldırım « Mısırlı » dénote sacrément dans la très sérieuse Collection grands...

Lire la suite
actualités

Révélé au public en 2009 par le concours international du oud de Damas, le jeune Mohamed Abozekry est exceptionnellement précoce. Sept ans auparavant, Naseer Shamma le découvre au Caire et l’oriente vers sa Maison du Luth Arabe, puis vers son...

Lire la suite
disques

Déjà neuf ans que le 9ème Festival de l'Imaginaire a révélé presque incidemment la luthiste-interprète Waed Bouhassoun. L’artiste damascène en herbe souffle depuis un vent de jeunesse sur la scène néo-classique levantine. Quelques...

Lire la suite
disques

Dans les pas de Şerif Muhiddin Targan (1892-1967), le virtuose irakien Naseer Shamma fonde en 1999 une école internationale de oud : la Maison du Luth Arabe au Caire (M.L.A.C). Depuis, cette pépinière prodigue à de jeunes talents d'origine...

Lire la suite
disques

Bouleversée au 15ème siècle par la muwachchah andalouse, la suite classique arabe – en arabe : wasla – s'est métamorphosée depuis autour de cette forme poétique en Syrie et en Egypte. Jusqu'au récent Printemps arabe, la vieille cité d'Alep (...

Lire la suite
découvertes

Qu'on l'apprécie ou non, le cithariste compositeur Julien « Jalâleddin » Weiss (1953-2015) fascine. Son parcours atypique d’entière dévotion pour la musique classique arabe est confondant. Corps et âme, il s'est offert à ce cheminement...

Lire la suite
actualités

C'est avec tristesse que nous venons d’apprendre la disparition du cithariste Julien Bernard « Jalâleddin » Weiss (1953-2015). Autant dire que son visage rayonnant et son talent nous manquent déjà.

En 1976, Julien Weiss s’...

Lire la suite