Mots clés

contenu relatif
disques

L'histoire d’Alèmu Aga débute de façon un peu fortuite dans les années 1960, à une époque où ses parents habitaient un faubourg d'Addis-Abeba. Un jour s'installe dans la maison voisine un alèqa du clergé chrétien orthodoxe. Ce voisin nommé...

Lire la suite
disques

« Intuitivement, j'avais la conviction que c'était ce qu'il fallait faire. J'ai pris le risque (...) Mes premiers enregistrements, deux 45 tours d'Alèmayèhu, je les ai fait presser en Inde – c'était proche, pas cher –. Lorsque les...

Lire la suite
disques

« Si tu vois une chèvre dans le repaire d'un lion, aie peur d'elle. » dit le proverbe. A fortiori lorsque le rock expérimental de The Ex s'introduit dans l'antre de Gétatchèw Mèkurya, le saxophoniste décoiffant de l'éthio-jazz. Par quel...

Lire la suite
disques

Comme tous les grands découvreurs, Francis Falceto ne devait certainement pas avoir conscience de la portée de sa découverte quand il mit le pied – et les oreilles – en Ethiopie. Plus de quinze ans après la révélation, sa collection ...

Lire la suite
disques

S’il fut un talent apparemment dépareillé avec la scène éthio-jazz, ce serait bien Mohammed Jimmy Mohammed, chanteur de music-hall frêle et aveugle. Transcendé sur scène, Jimmy complète l'étonnante galerie de talents monomaniaques éthiopiens...

Lire la suite
disques

Errances mélismatiques, ragtime (Yéné  hassab gwadègna, Shémonwanayé), orgue électrique, gospel (Aha gèdawo), clin d'œil à Nina Simone (Ambassèl) ou à la Motown (Shellèla). Le créateur de la collection...

Lire la suite
disques

Sur la couverture du disque, on voit Mulatu Astatqé devant un piano, souriant à Duke Ellington qui tient de sa main gauche un krar, la lyre antique et emblématique de la musique traditionnelle éthiopienne. Cette photo prise à Addis-Abeba en 1973...

Lire la suite