Youness - Safar (2011)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/03-11/youness_safar_front.jpg Safar par Youness 3700409808111

L’artiste marocain sort ce premier disque prometteur, à la croisée du blues du bled et des envolées universelles chantés par une voix de rossignol, fine et puissante.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 11
Type de produit: 
Album

Safar

label: 
Date de parution: 
2011
Réf
types de supports: 
CD
3700409808111
0

Youness chante Bledi bledi (mon pays mon pays) sur de doux accords de chaâbi algérien qui mute vite en son homonyme marocain, plus frémissant, cadencé. Le rythme est moderne, mais ne renie pas ses racines maghrébines. Grandi à Fès, résidant à Strasbourg, l’artiste marocain sort en 2011 ce premier disque plein de promesses, dix chansons à la croisée du blues du bled et des envolées universelles, un reflet de lui-même. Il chante d’une voix de rossignol, fine, puissante, la diversité des musiques maroco-algériennes, à l’exemple du rite noir et mystique des gnawa (gnawi, au pluriel) mué en composition pop dans Salama, souvenir dansant d’une jeunesse révolue.

Blanche, délicate, immémoriale, la musique arabo-andalouse fait aussi la culture de Youness, puisque Fès est la plus importante métropole maghrébine de cet art hérité de l’Espagne musulmane. L’artiste chante cette musique de nobles et d’artisans avec violon, percussion, une touche pop sur Allah yatik basbar (que Dieu te donne patience). Guitariste acoustique, Youness sait aussi évoquer une affection filiale, Memti (petite maman), sur un tempo inspiré de asri, la chanson moderne née à Oran, le port algérien, au tournant des années 1940-50 et source du raï actuel.

On retrouve dans cet album le premier succès du chanteur, une mélodie vive, cadencée par des rythmes cuivrés, adoucis parfois de sons d’accordéon, Pamela. Youness reprend ici une autre de ses réussites, Latgoulili (ne me dis pas), où se mêlent soul et musique marocaine. L’album s’achève par une improvisation sociale, Knouz (trésors), une ode aux incorruptibles, ces humbles qui « aspirent au bien de tous ».

Par Hadi Omar | akhaba.com

Albums proches
extract1: 
Mots Cles
portrait: 
Instruments: 
Région: 
Partager | translate
commentaires