Les Maîtres du Bèlè de Sainte-Marie - Tambours de Martinique (2007)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/02-12/maitresbele1_front.jpg Tambours de Martinique par Les Maîtres du Bèlè de Sainte-Marie 3341348601465

Des voix et des tambours lancinants qui chantent une tradition martiniquaise de chronique sociale, de résistance, de satire du colon, du voisin ou du petit chef.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 13
Type de produit: 
Album
selection akhaba.com

Tambours de Martinique

label: 
Date de parution: 
2007
Réf
types de supports: 
CD
3341348601465
0

Les Maîtres du Bèlè de Sainte-Marie sont parmi les plus anciens détenteurs de cette tradition : à la sortie de ce disque en 2007, plus de soixante-dix ans pour les chanteurs Benoît Rastocle, Berthé Grivalliers, Pierre Chonquet, Félix Cébarec, les tanbouyés, tambourinaires, Paul Rastocle, Félix Casérus, Firmin Grivalliers, Laurent Symbard, près de quatre-vingt-dix ans pour Raymond « Apollon » Vallade et une cinquantaine d’années pour le « gamin » de la bande, Marcel Jupiter. Ce sont de purs tambourinaires. Ils chantent un véritable « éco-son » avec leurs grosses percussions faites de tonneaux servant à vieillir le rhum, de ti-bwa, deux baguettes de bois frappées sur l’arrière du tambour qui donnent le rythme de base où parfois interviennent d’autres mélodies comme le souffle dans la kon’ lambi (coquille du lambi), ou le frottement du chacha.

Les voix éraillées évoquent des thèmes lancinants, des psalmodies farouches, des accents qui semblent remonter aux Aradas, Bambaras, Congolais, Sénégalais, esclaves déportés au début du XVIIe siècle en Martinique. Ces vénérables maîtres perpétuent en fait le bal de la plantation selon une musique de danse traditionnelle, où persistent des pas des quadrille, mazurka ou valse des colons européens, très ancrée dans le nord-est de la Martinique. D’ailleurs, ils viennent de la septentrionale Sainte-Marie, la plus grande ville sur la côte atlantique où ont été enregistrés, un peu rudement, ces 24 titres mélangeant le patrimoine rural et de nouvelles créations sous la direction de Charly Labinsky, accompagnés d'un livret explicatif de 32 pages.

Maintenant, à côté des musées de la banane et du rhum Saint-James, Sainte-Marie dispose de sa Maison du bèlè (ou bel-air). Le rythme le plus évidemment africain de Martinique, frère du gwoka de Guadeloupe, cousin du maloya réunionnais et du séga mauricien. A côté de Létisia, la composition mâtinée de biguine de Benoît Rastocle, interprète de sept titres sur l'album, les morceaux les plus remuants restent ceux où la voix rouillée de Berthé Grivalliers est délicatement soutenue par la frappe de Marcel Jupiter pour un chant de chronique sociale, de résistance, de divertissement qui moque le colon, le voisin ou le petit chef.

Par Bouziane Daoudi | akhaba.com

Albums proches
Recommandé si vous aimez
extract1: 
Mots Cles
Région: 
Partager | translate
commentaires