Kreiz Breizh Akademi - Norkst (2006)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/12-11/norskt_front.jpg Norkst par Kreiz Breizh Akademi 3521383407752

L'album de ce jeune groupe de la Kreiz Breizh Akademi, dédiée aux origines modales de la musique populaire de Bretagne, universalise avec jubilation le swing armoricain.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 12
Type de produit: 
Album

Norkst

label: 
Date de parution: 
2006
Réf
types de supports: 
Digipack
3521383407752
0

Cela fait déjà plusieurs années que le chanteur breton Erik Marchand, avec le concours du musicien Thierry “Titi” Robin, fait des recherches sur les racines modales de la musique populaire de Bretagne.

Un système connu pour être utilisé particulièrement dans les musiques orientales ou nord-africaines et que la création musicale bretonne a beaucoup perdu, mais que les chanteurs de gwerz (chant à écouter), de kan ha diskan (chant à répons), ainsi que les sonneurs en couple biniou-bombarde ou de treujenn-gaol (clarinette) ont pu préservé.

Ainsi, Norkst (prononciation de an orkestr en Centre Bretagne) est le premier collectif issu de la Kreiz Breiz Akademi fondée en 2005 par Erik Marchand et dédiée aux origines modales.

Les seize musiciens, chanteurs et chanteuses, âgés de 23 à 30 ans, ont été baignés dans l'entendement propre à la musique modale de Basse-Bretagne, travaillant sur les modes usités par de grands interprètes régionaux que sont Madame Bertrand, Manu Kerjean, Jean-Marie Plassart ou François Menez.

Ainsi, les jeunes « académiciens » se sont appropriés un répertoire bas-breton conçu par Marchand dont les arrangements et les compositions ont bénéficié des connaissances d'artistes issus d'autres traditions modales, tel Ross Daly, Keyvan Chemirani, Titi Robin et deux figures révélées par le groupe les Balkaniks, Hasan Yarimdünia et son fils Tamer Girnataci.

Les modes ont ainsi été systématisés et les mélodies orchestrées spécialement pour cet ensemble, avec une place de choix allouée aux improvisations modales, voisines des taksims moyen-orientaux. Sur le plan instrumental, il a fallu évidemment modifier et réaccorder les instruments à accords fixes – d'où la guitare frettée tel le saz, la harpe devenue modale  l'accordéon hyper chromatique à quarts de ton… – et repenser les techniques des clarinettes, saxophones et violons.

Un documentaire vidéo inclus dans le CD retrace l'histoire de ce projet fort réussi, avec extraits de répétitions, master-class, concerts, commentaires et impressions diverses.

Présentant une musique orchestrale inédite entièrement dévouée à l'interprétation d'un art de tradition orale (celle de Basse-Bretagne), l'album de Norkst baigne dans des mélopées, psalmodies, gammes, bourdons et trames rythmiques liant Bretagne, Balkans et Orient avec une belle énergie, joviale et sophistiquée à la fois. Une perspective qui universalise le swing breton.

Stéphane Fougère | Ethnotempos novembre 2006

Reportage réalisé en 2006 par Roland Thépot

Albums proches
Recommandé si vous aimez
extract1: 
Mots Cles
Région: 
Thème: 
Partager | translate
commentaires