The Khoury Project - Les Aventures du Prince Ahmed (2013)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/05-13/thekhouryproject_princeahmed_front.jpg Les Aventures du Prince Ahmed par The Khoury Project 3149028036923

Le trio palestinien a adapté avec maestria son jazz-flamenco inclassable à la BO du film d’animation orientalisant Les Aventures du Prince Ahmed.

"Médias > Musique"
EUR 17
Type de produit: 
Album
selection akhaba.com

Les Aventures du Prince Ahmed

Date de parution: 
2013
Réf
types de supports: 
CD + DVD
3149028036923
0

Dans le cadre de son printemps Mille et Une Nuits, l'Institut du Monde Arabe publie la version modernisée du film d'animation de Lotte Reiniger : Die Abenteuer des Prinzen Achmed (1926). Cette restauration, projetée au public dans l’amphithéâtre Rafik Hariri en février 2013, avait préalablement réuni en studio le trio jordano-palestinien The Khoury Project avec un quintet jazzy.

Inspiré des intarissables contes des Mille et Une Nuits, le film muet en cinq actes incarnait dès l’origine des personnages de papier découpés en ombres chinoises. Une option novatrice, esthétiquement très proche du théâtre d'ombre indonésien de marionnettes wayang kulit. Détourés avec sophistication, princesses arabes, chevaux et mages exotiques s'animent dans des décors oniriques et saccadés.

Entre fluidité et à-coups, la technique joue à plein des effets spéciaux d'animation, par exemple pour les décors mouvants et les scènes surnaturelles : apparitions du génie, cheval volant, Cour de l'Empereur de Chine... Le spectateur sera bien en peine de dater le résultat, rapport à son étonnante modernité. L'imbrication des différents récits entretient un relatif suspense jusqu'à l’apothéose d’un happy-end jubilatoire. Les nobles sentiments du conte triomphent ; les malfaisants occis se taisent devant la félicité méritée des braves et des sincères, enfin victorieux.

La bande originale haletante du film, composée devant l’écran, suspend l'attention de l'auditeur. Collision sonore avec The Khoury Project, métamorphosée par les expériences jazzy orientales des trois frères Khoury, Elia et Osama, virtuoses respectivement du oud et du qanun, Basil quant à lui excellant au violon et aux percussions. On oscille entre influences flamenco et un genre orientalisant indéfinissable, subtil, bourré d’énergie, mâtiné de swing et de musique classique occidentale.

A la façon de Pierre et le Loup, l’apparition des personnages s’incarne par celle d’un instrument. La richesse des tessitures ambivalentes, soigneusement choisies, répondant alors à la finesse des ombres découpées. Le saxophone illustre tour à tour le combat avec les démons ou le barrissement d’un éléphant. Le qanun, quant à lui, hésite entre musique de la Cour de Chine et tendresse d’une étreinte avec la princesse Pari Banu.

Avec une économie d’unisson et de répétition, cette musique enlevée tire sa force du renouvellement perpétuel, improvisé. En rupture avec les BO de genre, le trio-quintet oriental a réussi à se libérer des clichés et des lieux communs. Il transforme le dessin-animé en expérience originale et enchanteresse. Une belle audace restituée ici séparément : en film ou en audio.

Par Pierre D’Hérouville | akhaba.com

Albums proches
Recommandé si vous aimez
extract1: 
Mots Cles
portrait: 
Thème: 
Partager | translate
commentaires