Jacky Molard Quartet - Suites (2012)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/12-12/jackymolard_suites_front.jpg Suites par Jacky Molard Quartet 3521383421352

Le quatuor breton publie une série de compositions jouées tel un voyage de contraste et d’unité à la fois, fortement imprégné par l’improvisation et l’attrait du large.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 12
Type de produit: 
Album

Suites

label: 
Date de parution: 
2012
Réf
types de supports: 
Digipack
3521383421352
0

Ces nouvelles Suites synthétisent tous les ancrages stylistiques chers au violoniste Jacky Molard et à ses acolytes (la contrebassiste Hélène Labarrière, le saxophoniste Yannick Jory, l'accordéoniste diatonique Janick Martin), au point de former une singulière carte du monde, ou plutôt des mondes explorés par le quatuor breton, combinant musiques traditionnelles européennes, jazz et improvisation.

Le voyage commence en Bretagne avec un morceau constitué d'un traditionnel vannetais (Gwenn) et d'une composition de Jacky inspirée par ce thème (Dourtan). Bien malin qui peut distinguer les frontières entre les deux compositions, tant elles fusionnent avec naturel et semblent avoir toujours été écrites pour aller ensemble.

L'expédition prend le large avec Impair, titre qui enchaîne une pièce arabo-andalouse du XVe siècle avec deux musiques bulgares et l'adaptation d'une composition de l'accordéoniste roumain Marcel Budala. Tous ces rythmees ont pour point commun d'avoir des mesures... impaires, cela va de soi !

Cette suite offre de beaux contrastes climatiques, culminant avec une dérive dissonante particulièrement salée dans Thrace. Le violon, l'accordéon et le saxophone ne se privent de rien et se lancent dans des improvisations modales que la contrebasse harmonise avec un sens aigu de la pulsation.

A l'autre bout du voyage, se trouve une suite dédiée à une grande source d'inspiration de Jacky Molard, les musiques celtiques de l'archipel situé à l'Ouest de l'Ecosse. Hébrides ouvre sur un thème de pibroc'h (cornemuse soliste) adapté pour le quartet qui en scrute les lancinantes sinuosités mélodiques et restitue les envoûtants bourdons climatiques.

La dernière minute permet à l'auditeur de rejoindre la terre ferme avant de goûter à l’entêtante Pablo's March durant laquelle le saxophone sature l'espace avec des effets dignes d'une guitare à pédale wha-wha ! Avant que Molard s'autorise une sortie soliste, une première dans le répertoire du quartette avec ces Variations au ton très rustique mais au phrasé savant.

Ses trois comparses le rejoignent sans crier gare pour un reel (The Quartet’s Reel) où la musique de danse irlando-écossaise à la vigueur du quatuor, compacte, virevoltante et enjouée. Bref, le Jacky Molard Quartet fait montre d'une cohésion et d'un souffle toujours plus impressionnants.

Par Stéphane Fougère | Ethnotempos novembre 2012

Albums proches
Recommandé si vous aimez