Huong Thanh - L’Arbre aux rêves (2011)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/09-12/huongthanh_arbrereve_front.jpg L’Arbre aux rêves par Huong Thanh 602527841380

Une voix aérienne qui chante un répertoire vietnamien où les textes et les mélodies se confondent subtilement pour charmer autant les amateurs que les découvreurs.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 12
Type de produit: 
Album
selection akhaba.com

L’Arbre aux rêves

label: 
Date de parution: 
2011
Réf
types de supports: 
CD
602527841380
0

Née à Saigon (Hô-Chi-Minh Ville), Huong Thanh est la fille de Huu Phuoc, une des vedettes du Théâtre Rénové vietnamien (Hat Cai Luong). Elle baigne depuis son enfance dans cet art populaire et complet qui marie le théâtre et la danse, et dont le chant est basé sur des nuances de tons quasi imperceptibles à l'oreille occidentale mais dont le maniement détermine le sens des textes.

Huong Thanh arrive en France en 1977 avec sa famille et chante et joue en compagnie de son père pour des associations vietnamiennes, des fêtes et certains évènements. Sa rencontre au milieu des années 1990 avec le guitariste de jazz fusion Nguyên Lê lui a permis de se faire connaître du public occidental. Ensemble, ils réalisent six albums splendides mêlant une musique aux accents multiples et l’esprit des chants traditionnels vietnamien.

La chanteuse revient avec ce beau disque dédié aux poésies et à différents airs populaires souvent enregistrés mais malheureusement presque oubliés des trois grandes régions du Viêtnam. Il a été réalisé en partie dans la capitale sud-vietnamienne avec l’aide du directeur artistique Thai An et en compagnie d’excellents musiciens traditionnels, monocorde dàn bâu, vièle à deux cordes dàn nhi, cithare dàn tranh, luth dàn ty bà, flûte traversière sao trúc et à la fameuse guitare espagnole luc huyên câm adaptée à la musique vietnamienne.

La voix aérienne de la chanteuse et le mix du percussionniste Alex Tran ont été ensuite enregistrés à Paris. Huong Thanh interprète des ly (chants d’amour), des ru con et hat ru (berceuses), des ho (chants de travail), des chansons liées aux fêtes et aux rites cultuels, mais aussi Da Co Hoài Lang, le plus célèbre des airs du Hat Cai Luong et qui a donné naissance à la forme vong cô. Enfin des déclamations de poèmes d'auteurs célèbres du siècle dernier comme Nguyên Binh et Quang Dung. Un répertoire où les textes et les mélodies se confondent de manière subtile et qui charmera autant les amateurs que tous les découvreurs.

Par Frantz-Minh Raimbourg | akhaba.com

extract1: 
Mots Cles
portrait: 
Région: 
Thème: 
Partager | translate
commentaires