Henri Tournier & Hariprasad Chaurasia - L'art de l'improvisation (2010)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/04-11/chaurasia_front.jpg Hariprasad Chaurasia et l'art de l'improvisation par Henri Tournier 794881975921

Deux disques et près de 200 pages du maître de la flûte Hariprasad Chaurasia et de son disciple français Henri Tournier pour ravir les fous de musique indienne.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 28
Type de produit: 
Album
selection akhaba.com

Hariprasad Chaurasia et l'art de l'improvisation

Actuellement indisponible
label: 
Date de parution: 
2010
Réf
types de supports: 
Livre 2xCD
794881975921
0

C’est quelque chose d’extrêmement rare en musique : 2 disques et près de 200 pages de livre qui raviraient les fous de musique savante indienne. Une véritable étude de l’art du râga démontré ici en sept pièces majeures avec notations indienne et occidentale. Le maître de la flûte bansuri, l’hindou Hariprasad Chaurasia, accompagné de son disciple français Henri Tournier et du musulman Ustad (maître, en arabe) Faiyaz Khan au tabla délicat, définit les notions fondamentales de la musique classique indienne comme l'alap, le gat, le layakari, le tâla, le thumri ou le tihai.

Leçon de méditation et élan menant sereinement vers l’extase, la musique exposée et disséquée ici veut dire aussi qu’elle n’est plus une transmission orale et familiale de génération en génération, mais devenue un raffinement qu’on peut transcrire et auquel peuvent accéder les mélomanes du monde entier qui le souhaitent. C’est ainsi qu’Henri Tournier, formé à la musique classique européenne, ému par l'écoute d'un disque de Chaurasia, est allé en 1989 à Bombay apprendre auprès du Pandit (maître, en hindi) à déchiffrer les arcanes de la musique hindoustanie de l'Inde du Nord.

D’ailleurs, Chaurasia, lui-même n’appartient pas à une caste de musiciens : son père était… catcheur. Il dut apprendre son art (la musique, pas le catch) dès ses quinze ans, en cachette. Il s’est formé auprès du Pandit Bholanath, qui l’avait émerveillé par un concert diffusé à la radio, et de la joueuse de sitar réputée Annapurna Devi, fille de Baba Allaudin Khan et sœur du grand ustad du sarod Ali Akbar Khan, pour devenir une référence de la musique indienne sollicitée par des maîtres du jazz comme le Norvégien Jan Garbarek, le Britannique John McLaughlin, le Texan Larry Coryell, le Franco-Vietnamien N'Guyen Lê ou le Franco-Espagnol Pablo Cueco.

Henri Tournier, lui, a collaboré avec l’Afghane Mahwash, le Franco-Iranien Keyvan Chemirani, la Bolivienne Luzmila Carpio, la Chinoise Liu Fang. Cette œuvre de Chaurasia et Tournier est aussi une proposition pédagogique aux professeurs du conservatoire de Rotterdam où tous deux enseignent. Ils ont eu l'idée de réaliser un ouvrage détaillant la façon dont l'improvisation se construit et se développe dans la tradition musicale indienne pour faire profiter le plus large public de ses mille et un charmes.

Par David Marif | akhaba.com

Albums proches
Recommandé si vous aimez
extract1: 
Mots Cles
Instruments: 
Région: 
Thème: 
Partager | translate
commentaires