Boy Gé Mendès - Best Of (2007)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/04-11/boy_ge_mendes-bestof_front.jpg Best Of par Boy Gé Mendès 3567254628925

La splendeur de ces quinze titres exprime le talent de ce fabuleux mélodiste de l’intimité, une voix capverdienne chaude pleine d’élans d’une infinie tendresse.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 12
Type de produit: 
Album
selection akhaba.com

Best Of

label: 
Date de parution: 
2007
Réf
types de supports: 
CD
3567254628925
0

Mélodiste fabuleux, Boy Gé Mendès mérite une carrière internationale plus importante que celle qu’il connaît actuellement. La splendeur de ces quinze titres sélectionnés en 2007 exprime la richesse d’un talent qui s’est forgé patiemment, depuis les débuts dans les clubs mal famés de son Dakar natal, première destination de la diaspora capverdienne. La seconde « école » sera celle du Cabo Verde Show, le groupe increvable des soirées communautaires de Paris et de Hollande, dès la fin des années 1970 et durant la décennie 1980.

Boy Gé (de Gérard) est un artiste de l’intimité, de la lenteur quand il écrit des compositions confondantes où l’on ne sait plus si elles sont des coladeiras ralenties ou des mornas accélérées à l’exemple de Nha tchon, musique enjolivée par une flûte, des cordes soyeuses. Ou encore Ayuwêh dont la guitare chaloupée croise une percussion subtile. Boy Gé, c’est une voix chaude, des élans de tendresse infinie qui aime aussi le latin jazz que l’artiste mène avec un piano doucement entraînant dans le brillant Beijo de longe, co-écrit avec Teofilo Chantre, autre Capverdien de France.

Un des meilleurs morceaux de la compilation reste Cé la vida, chanté en anglais et en créole capverdien sur des tempos cuivrés, un jazz tranquille et solaire. Ce swing doux est d’ailleurs le préféré de Mariana Ramos, Capverdienne native de Dakar aussi, qui le reprendra en duo avec son compatriote sur son propre album, Mornador. La musique est délicatement arrangée par Manu Lima, autre Capverdien de Dakar encore, complice de Boy Gé depuis leurs faits d’armes au sein du Cabo Verde Show.

Signature réputée de la musique de l’Ouest africain, Manu (Emmanuel) arrange aussi Assim não, un morceau du style frénétique funaná, cadencé par de puissantes percussions mais légèrement apprivoisée ici par un accordéon enchanteur. Manu organise aussi les cuivres, clavier, batterie de Beleza negra comme un funaná futuriste, avant que Boy Gé close son recueil par Cumba iêtu. Un reggae qui dit que l’artiste n’a pas encore atteint toutes ses limites.

Par Bouziane Daoudi | akhaba.com

Albums proches
Recommandé si vous aimez
extract1: 
Mots Cles
portrait: 
Région: 
Partager | translate
commentaires