Bonga - Maiorais (2005)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/03-11/bonga-maiorais_front.jpg Maiorais par Bonga 3567254622527

Le pionnier angolais déclame des chants rocailleux qui semblent être des lamentos alors qu’ils renferment souvent une fureur domestiquée, des déceptions qui rêvent d’espoir.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 12
Type de produit: 
Album

Maiorais

label: 
Date de parution: 
2005
Réf
3567254622527
0

Bonga, le plus célèbre timbre rocailleux d’Afrique refait son coup avec cette douzaine de perles sobres et sensuelles publiées en 2005 après avoir signé un album captivant en 2003, Kaxexe. L’Angolais susurre une idylle volée, chantonne des mélopées passionnées sur des musiques délicieuses (harmonica, flûte, accordéon, guitare, dikanza…).

Les chants de ce Maiorais semblent être des lamentos alors qu’ils renferment souvent une fureur domestiquée, des déceptions qui rêvent d’espoir. Pionnier des musiques du monde avec ses premiers albums Angola 72 et Angola 74, militant anticolonialiste désillusionné, Jose Adelino Barcelo de Carvalho, ou Bonga Kuenda, a dompté sa rage pour en extraire une musique de l’âme quand il psalmodie des chants brûlants nourris par le semba angolais, ancêtre de la samba brésilienne.

Un bel exploit. Après avoir été perdu pendant plusieurs années dans l’animation des fêtes communautaires, Bonga vient troubler à plus de soixante ans un public jeune, souvent féminin, comme en témoignent ses concerts, souvent à guichet fermé. Il semble avoir gardé sa vigueur des années 1960 quand il était champion du 400 m de l’ex-empire du Portugal dont l’Angola était le plus beau fleuron.

Par Bouziane Daoudi | akhaba.com

Albums proches
Recommandé si vous aimez
extract1: 
Mots Cles
portrait: 
Genre: 
Région: 
Partager | translate
commentaires