Bonga - Kaxexe (2003)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/03-11/bonga-kaxexe_front.jpg Kaxexe par Bonga 3567253627325

Guitare soyeuse, accordéon gémissant, la voix éraflée de l’Angolais Bonga chante des amours secrètes, une vieille blessure coloniale ou bien la nostalgie d’une innocence perdue.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 12
Type de produit: 
Album

Kaxexe

label: 
Date de parution: 
2003
Réf
types de supports: 
CD
3567253627325
0

Confiné dans l’animation communautaire afro-lusophone, l’Angolais au timbre unique semblait oublié du public international quand il sort ce disque splendide. Le miracle a lieu en 2003 avec ce Kaxexe (en cachette) qui lui fait reconquérir avec force et douceur les scènes mondiales où il chante souvent à guichet fermé.

La magie opère dès les premiers accords de Kianje, qui devient un chant indispensable et impose des balancements langoureux. Cette quinzaine de titres sobres jouent aussi des cordes de guitare soyeuses (Povira), des gémissements d’accordéon qui retient ses larmes sur Nucos da buala, Turmas do baviro pour raconter le dénuement d'un pays riche et martyrisé par des guerres prédatrices.

Des percussions éthérées accompagnent les frottements lancinants de la dikanza. Sous une apparente légèreté se dissimule une profonde gravité qui chante d’une voix éraflée des amours secrètes, une vieille blessure coloniale due à l’empire portugais ou la saudade d’une pureté perdue.

La nostalgie de la candeur de Jose Adelino Barcelo de Carvalho ou Bonga Kuenda en lingala quand il accompagnait enfant à la dikanza son père accordéoniste pour jouer la rébita, quadrille et contredanse métisses, blues des pêcheurs de la splendide baie de la capitale angolaise, Luanda.

Par Bouziane Daoudi | akhaba.com

Albums proches
Recommandé si vous aimez
extract1: 
Mots Cles
portrait: 
Instruments: 
Genre: 
Région: 
Partager | translate
commentaires