Best Of Latin Jazz (2006)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/10-12/salsalegende_latinjazz_front.jpg Best Of Latin Jazz par 3760051131555

Que des grands noms qui nous plongent avec cette sélection goûteuse dans quelques-unes des grandes heures du latin jazz.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 9.9
Type de produit: 
Album

Best Of Latin Jazz

label: 
Date de parution: 
2006
Réf
types de supports: 
Digipack
3760051131555
0

Voilà bien un compilateur facétieux qui affiche un goût certain pour les acronymes… et la bonne musique ! M.F.P. de Papo Lucca, V.P. Blues d’Eddie Palmieri et T.V. de Mongo Santamaría ouvrent en effet ce recueil de latin jazz.

Que de grands noms auxquels s’ajoutent encore Willie Colón, la Fania All Stars et Tito Puente. Ce dernier apparaît en tant que compositeur et en tant que leader. C’est la Fania qui nous livre une version très fusionnelle de son Picadillo, avec Steve Winwood à la guitare.

Quant à Jumping With Symphony Cid (sic), mélange de swing, de cool jazz et d’épices latines, c’est le seul thème qui nous ramène quelques décennies en arrière. Symphony Sid était un célèbre disc jockey dans les années 1940 à 1960 auquel plusieurs musiciens dédièrent leurs compositions, dont Lester Young. Dans la sphère latine, il eut à présenter les grands concerts de la Fania All Stars et avant cela des Tico All Stars.

Au milieu des valeurs consacrées et attendues dans ce genre d’exercice, un titre émerge : Southern Blvd de Ricardo Marrero and the Group. Avant d’être le vibraphoniste de Rubén Blades et Seis del Solar, Marrero avait fait parler de lui avec son tube disco Babylonia, puis avec l’album Time (1977) duquel est extraite cette pièce. Il y fait montre de sa virtuosité au vibraphone et de sa capacité à donner une belle amplitude à cet ensemble au format réduit.

La sélection se termine comme elle a commencé avec un acronyme et Papo Lucca au clavier. C’est le percussionniste de la formation, George Padilla, qui se cache derrière ces initiales et nous embarque dans son G.P. Expresso, un train fou qui finit en trombe entre solos de sax soprano d’Angel Torres et de tumbas du susdit.

Par Didier Ferrand | akhaba.com

Albums proches
Recommandé si vous aimez
extract1: 
Mots Cles
Genre: 
Région: 
Thème: 
Partager | translate
commentaires