Abida Parveen - 'Ishq l'Amour absolu (2005)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/04-11/abidaparveen_ishq_front.jpg 'Ishq l'Amour absolu par Abida Parveen 794881778829

Des vertiges vocaux et musicaux d’un soufisme qawwali où le spirituel ne se distingue guère du sensuel, diffusant une ambiance au charme troublant.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 15
Type de produit: 
Album

'Ishq l'Amour absolu

label: 
Date de parution: 
2005
Réf
types de supports: 
CD
794881778829
0

La voix mâle, la Pakistanaise Abida Parveen, c’est l’équivalent féminin de son compatriote Nusrat Fateh Ali Khan (1948-1997), l’homme qui a élevé la dévotion qawwali au rang d’art universel. Attention : l’appellation ‘Ishq (amour, passion, en arabe) est un terme générique que l’on retrouve en titre de plusieurs albums d’une des trop rares femmes chanteuses du soufisme indo-pakistanais où pullulent les interprètes masculins.

Ce ‘Ishq l’Amour absolu édité en 2005 réunit sept textes de poètes mystiques tels le grand Shah Latif Ghitai, Hazrat Sultan Bahoo ou Hazrat Bedil, interprétés majestueusement par une Abida sûre de sa maîtrise des sinuosités, très souvent acrobatiques, des envolées progressives d’une  musique liturgique exigeante.

Elle a chanté sur scène dès ses quinze ans lors d’une manifestation religieuse attirant plus de 15 000 participants. Abida a été initiée par son père, chanteur réputé, et par un maître du chant classique khyal. Un héritage qu’elle fructifie ici dans quelques vertiges où le spirituel ne se distingue guère du sensuel, diffusant une ambiance au charme troublant.

Mais parfois la chanteuse semble retenue par une mystérieuse pudeur comme si elle n’osait pas mettre complètement à nu son soufisme absolu dans un studio où elle est élégamment servie par Manzoor Hussain (harmonium), Bijan Chemirani (daf), Karam Hussain (dholki), Nazir Khan (tabla), Henri Tournier (bansuri), des joueurs de haute volée, à la mesure de la grandeur de la dame.

Par Bouziane Daoudi | akhaba.com

Recommandé si vous aimez
extract1: 
Mots Cles
Genre: 
Région: 
Partager | translate
commentaires