18es Rencontres de violon traditionnel en Ile-de-France

evenement

18es Rencontres de violon traditionnel en Ile-de-France

Depuis 1997, les Rencontres de violon traditionnel en Ile-de-France constituent un espace privilégié pour la découverte et la pratique des répertoires de musique, danse et chant issus des traditions populaires.

Précisons tout d’abord que si le violon est le fil rouge du projet, l’instrument se décline non seulement dans son concept le plus répandu mais aussi plus largement sur l’ensemble des membres de la famille des cordes frottées à laquelle il appartient, pratique instrumentale largement répandue sur la planète.

A ce titre, l’affiche du concert de la 18e édition des Rencontres, samedi 1er février, en constitue une parfaite illustration : lors de cette soirée, le public voyagera dans les sonorités du violon classique, mais aussi dans celles du morin khoor mongol, de la gadulka bulgare, du hardingfele norvégien et de la nyckelharpa suédoise.

Ensuite, si la riche matière des traditions populaires constitue le socle de l’édifice, la diversité et la richesse de leur histoire s’intègrent aussi avec bonheur dans la contemporanéité artistique de notre époque. Là aussi, le concert de la manifestation attestera de la capacité de certains artistes à d’emparer des espaces sonores actuels pour enrichir avec bonheur le bagage culturel dont ils sont initialement porteurs.

Dans sa dimension pratique, la manifestation est élaborée et réalisée par un collectif de musiciens et danseurs issu de l’association Amicale Laïque de Brétigny-sur-Orge (91) dont les statuts se donnent comme objectifs de « Prolonger l’œuvre scolaire en promouvant l’éducation permanente, notamment par l’organisation de loisirs culturels ; permettre l’émancipation civique, intellectuelle et sociale de ses membres. »

Dans cet esprit, est proposé un large panel d’actions pédagogiques et de diffusions : stages, concerts, bals, interventions en milieu scolaire, cinéma, théâtre, conférences, expositions…

Mais les effets positifs de cette orientation vont au delà de ces prestations artistiques de pédagogie et de diffusion. La nature de la manifestation et le choix de ses orientations, largement ouvertes sur les régions et sur le monde, en font également un espace particulièrement approprié comme lieu de rencontres, d’échanges et d’ouvertures vers les différentes cultures présentes en Ile-de-France.

Elle constitue un axe fédérateur permettant à différents acteurs socio-culturels une mise en relation, chacun apportant la sensibilité et la spécificité de ses pratiques, en dépassant le cadre du communautarisme par la réalisation de projets communs. En la circonstance, il n’est pas usurpé de parler là de facteurs d’intégration.

Programme du week-end des 18es Rencontres de violon traditionnel en Île-de-France

Concert :
Samedi 1er février – 20h30
Violons Barbares : Dandarvaanchig Enkhjargal, Dimitar Gougov, Fabien Guyot
Musiques de Scandinavie : Josefina Paulson, Jonas Akerlund, Elise Tegnér
Théâtre/Espace Jules Verne rue Henri Douard 91220 Brétigny-sur-Orge
Réservation : 01 60 85 20 85

Stages musique et danse :
Samedi 1er et dimanche 2 février - Evry et Brétigny-sur-Orge
Jonas Akerlund : violon Suède ; Robert Thébaud : violon Poitou ; François Breugnot : violon Auvergne ; Josefina Paulson : nyckelharpa ; Cyril Roche : accordéon diatonique
Danse de Norvège : Alix Cordray ; danse du Poitou : Christian Pacher

Le Grand Bal des rencontres :
Dimanche 2 février - Brétigny-sur-Orge
Ciac Boum ! Christian Pacher / Robert Thébaut / Julien Padovani : Poitou et ailleurs
François Breugnot & Cyril Roche : Auvergne
Elise Tegnér Norvège, Josefina Paulson & Jonas Akerlund : Suède
Electrons Libres : Folk

Inscriptions /Informations : 06 81 31 56 74 /alain.bormann@free.fr

Violons Barbares en concert au Festival Rhino Jazz en 2011

albums relatifs