Le Badume’s Band fait swinger Paris

breve

Le Badume’s Band fait swinger Paris

Avant de jouer les 28 et 29 janvier à Bruxelles, le Badume’s Band fait partager le vendredi 27 aux Parisiens sa passion du beat urbain éthiopien, celui de l’âge d’or musical d’Addis-Abeba. Riche de ses deux ans de tournée internationale avec les Elvis et James du swing abyssin, Mahmoud Ahmed et Alèmayèhu Eshèté, le combo breton défend son nouvel album, Al Gena-Ethiopia, des compositions fiévreuses qui soutiennent la voix vigoureuse et lumineuse de Selamnesh Zemene, nouvelle révélation de la capitale éthiopienne.

La jeune Selamnesh hérite son art d’une longue lignée d’azmaris, griots, nomades de la région de Gondar, ancienne capitale d’Ethiopie. Marqué par les cuivres et guitares électriques du swinging Addis des années 1960 et mi-1970, le Badume’s Band à la fièvre des saxos, clarinette, guitare, basse, batterie ou orgue Hammond pour créer un groove vertigineux où ce qu’on appelle désormais ethio-jazz se conjugue au funk, voire à l’afrobeat. Cela veut dire aussi que les Ethiopiens ont finalement inventé le rhythm’n’blues africain, sans le dire.

Par Dominique Dupeyron | akhaba.com | 2012-01-26

albums relatifs